athena en ville

Ma journée de commémoration (22.03.16-22.03.17) #brusselsattacks

Ce 22 mars 2017, il fait beau. Le soleil brille. La Ville se souvient. Que ce soit au travers de ses nombreuses commémorations mais aussi dans le calme de la circulation. Comme si les klaxons et l’agressivité étaient devenus tout d’un coup indécents.

Pour me prémunir de toute indécence, j’ai pris congé pour vivre cette journée très spéciale. Moi qui ai paniqué aux bruits des hélicoptères et qui n’ai pas osé rentrer tout de suite dans mon quartier (européen), je me souviens. Oui, je me souviens. De ce qui m’avait frappée à l’époque. La violence. La souffrance. L’injustice. La fragilité. La destruction. La vie. L’amour aussi.

Je me souviens d’avoir marché pendant des heures dans le centre de Bruxelles à la recherche de refuges. Je les ai trouvé auprès de mes collègues, de mon frère, dans le bureau de Delphine et au bout de l’avenue Louise.

Ce 22 mars 2017, je le préparais depuis des semaines.

Et aujourd’hui, j’ai commencé ma journée de commémoration en réalisant que je devais être présente au CPAS de la Ville de Bruxelles où je suis mandataire pour la minute de silence suivie d’applaudissements prévus avec le personnel à la rue Haute.

Pas de réveil tardif pour moi même si mes réunions commençaient plus tard. Pas de représentation officielle non plus à cette Grand-Place que j’adore. Etrangement, je n’avais pas vu que j’y étais invitée. Un acte manqué probablement.

Pour découvrir ensuite que le Manneken Pis a été lui aussi réquisitionné à son corps défendant. Dans la pure tradition du costume, le voilà revêtu d’un costume de pompiers. Ceux-là qui ont été bien présents lors des #brusselsattacks. Et ont fait leur devoir envers et contre tout.

Cette petite statue de 55 cm n’a-t-elle pas fière allure avec ce casque bien trop grand pour elle? C’est d’ailleurs à se demander comment il tient en équilibre sur une si petite tête.

Mon prochain rendez-vous est à 16h dans la Salle Gothique de l’Hôtel de Ville. J’irai rejoindre la Présidente du CPAS de la Ville qui remettra des médailles au personnel du CHU Brugmann et Saint-Pierre. Et je serai fière d’être là.

Ces derniers mois, cette dernière année me trotte en tête la question que nous avait adressé un de mes professeurs de morale aux adolescents que nous étions. Et qu’étrangement le guide au Mémorial de l’Holocauste d’Amsterdam a répété. Qu’aurions-nous fait en temps de guerre face au nazisme ? Le premier a répondu qu’il aurait été dans un camp et qu’il aurait été abattu en essayant de s’échapper. Le second qu’il aurait aidé les juifs mais qu’il serait probablement mort avec eux.

Jusqu’où sommes nous prêts à combattre pour défendre nos valeurs ? Est-ce que ces attaques visant à nous faire peur nous ont ébranlés ?

Bien sûr qu’elles nous ont ébranlés. En tant que personne mais aussi en tant que société qui recherche des solutions structurelles. La levée du secret professionnel ou/et les militaires en rue ne sont pas une victoire.

Nous ne sommes pas fiers de ce que l’être humain peut dégager. Nous avons peur des autres et de nos propres parts d’ombre. Nous n’arrivons pas à mettre les mots dessus et encore moins à mettre en place des actions nous permettant de comprendre. Et d’évoluer. Ensemble.

C’est pour cette raison que moi je serai fière. Fière d’être là. Par-delà l’immense tristesse. Pour moi et pour les autres. Fière de mes refuges. Fière que d’autres dégagent de l’énergie pour aider des inconnu(e)s. Et tout cela dans un lieu lourd d’histoire. Qui était là avant moi et sera encore là après moi. Mais avec cette touche de fierté dans l’humanité que je lui aurai apporter aujourd’hui.

Pour lire mon billet d’il y a un an : le temps que prend la paix #brusselsattacks

Publicités

0 comments on “Ma journée de commémoration (22.03.16-22.03.17) #brusselsattacks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :