Le battement précis du coeur et des générations qui passent : le régulateur

Venez une fois chez moi et vous découvrirez un objet qui devient vite le centre de toutes les discussions. Les uns parlent de son bruit qui leur rappelle la Belle et la Bête de Cocteau ou qui les énerve profondément, d’autres de la finesse et la précision de la technique qui bat l’heure sans faillir ou encore de souvenirs d’enfance.

La grand-mère de ma grand-mère

Il s’agit de mon régulateur qui me vient de mon arrière-arrière grand mère (flamande). La grand-mère de ma grand-mère. Ma blonde grand-mère aux yeux bleus et qui adorait les chats. Gentille comme un coeur et si silencieuse.

J’avais toujours pensé qu’il s’agissait d’une horloge. Et lorsque nous avions dû la mettre en réparation, le mot régulateur est tombé comme une interrogation dans mes souvenirs d’enfance à moi.

Ma version a été amputée du lion qui se trouvait entre les deux colonnes du haut car mon grand-père le trouvait un peu kitsch. Ce n’est évidemment pas le mot qu’il utilisait mais c’était son esprit lorsqu’il nous disait qu’il trouvait cela moche.

Le régulateur, précis à la seconde près

Le terme de régulateur a été utilisé à la fin du XVIIIième et au XIXième siècle pour désigner une horloge destinée à donner une heure de référence, en particulier pour régler ou mettre à l’heure d’autres horloges, montres ou pendules (wikipedia).

Je vous laisse découvrir ces petits détails comme le crochet fermant la boite vitrée, ou encore la petite vis permettant de régler la distance d’avec le mur pour être certain qu’il soit bien droit au risque d’en perdre le battement, ou encore la baie vitrée sur le côté qui vous laissera admirer le mécanisme où que vous soyez dans la pièce.

L’oscillement du régulateur est presque infaillible grâce à un savant calcul de longueur du battant, de jeu de matière et le poids qui se trouve à son extrémité. Comme vous pouvez l’observer, deux types de métaux cohabitent pour que lors des variations de chaleur, si l’un se dilate et s’alourdit, l’autre compense par un effet inverse  : le cuivre ou le zinc plus sensible et l’acier variant peu sous l’effet de la chaleur.

Ces régulateurs étaient ce qui se faisait de plus précis depuis la création du mécanisme par Christian Huygens en 1656 jusqu’en 1930 avec l’apparition des horloges à quartz, mis à part les horloges de la Marine dont le prix était bien plus élevé. Sa précision se mesure à la seconde et a particulièrement été utile lors de la révolution industrielle. Si le tic-tac se fait de manière irrégulière, c’est que votre objet est mal aligné et qu’il faut le remettre à niveau.

Ding-dong-ding-dong

« Ding-dong-ding-dong » résonne inlassablement quand arrive l’heure de partir. Sans regarder sa montre. Juste en comptant les battements. 8 Battements pour 8 heures.

« Ding-dong-ding-dong » qui ont survécu à deux guerres mondiales. En Belgique, en Flandre, à Bruxelles. Ma grand-mère et la sienne, bien avant moi.

« Ding-dong-ding-dong » quand à chaque repas généreux et composé de mets fins, la Bête demande à Belle si elle l’aime au-delà de sa laideur extérieure, pour sa beauté intérieure. Plus romantique que cela, tu meurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s