athena politique

Ô Belgique, ô mère chérie

Allez un petit Défilé pour la Fête Nationale belge ? Celle-ci est déjà tout un concept pour moi alors, regarder pendant quelques heures ce qui devrait faire la fierté d’une Nation, c’était un vrai défi.

Défilé militaire / fête nationale

Cette mise en scène a quelque chose de suranné et vieillot.

Tout est calculé : spontanéité et créativité, oublions. Entre les enfants du couple royal assortis, les petits talons de la princesse héritière et ce petit cérémonial autour des parents, ce monde est vieux, très vieux même.

A la marge de ce que la plupart des personnes vivent et qui se sont déplacés pour les regarder.

Et pourtant, je ne me suis pas ennuyée, que ce soit par les rencontres mais aussi par l’émerveillement parfois d’images presque poétique mais surtout de découvrir ce qui est si important pour les autres. Que ce soit les tenues royales, l’admiration des uns et des autres pour la machinerie ou encore la reconnaissance de ce groupe d’anciens combattants à l’étranger qui a son monument au Square Gutenberg.

La Nation

Et puis pour bien comprendre la Belgique, c’est un peu absurde de s’arrêter à sa création en 1830 et à la Monarchie car notre région était habitée bien avant cela.

Etant des Celtes, les belges étaient des Gaulois appelés des « belgae » par les romains comme étant les plus braves de la Gaulle. Ceux-ci étaient déjà un mélange de celtes, de romains et de germains.

Plus tard, les frontières naturelles que sont les vallées fluviales divisent ce territoire en plusieurs entités elles-même multilingues : le Comté de Flandre, la Principauté de Liège, le Brabant etc.

Ce sont les Bourguignons qui « créent » la Belgique (sans la principauté de Liège) en centralisant le pouvoir. Centralisation renforcé par les espagnols et les autrichiens.

Déjà, sous le régime espagnol, les cartographes désignaient les Pays-Bas sous les appellations de Belgica Foederata pour les Pays-Bas du nord et Belgica Regia pour les Pays-Bas du sud, future Belgique. Ce sentiment « belge » est d’ailleurs confirmé lorsque, en 1757 à Vienne, le Conseil suprême des Pays-Bas est supprimé et remplacé par un « Bureau belge » au sein de la chancellerie autrichienne. (wikipedia)

Après plusieurs révolutions, les Etats-Belgiques-Unis sont créés avec un drapeau composé de trois bandes de couleurs, les couleurs brabançonnes, rouge-noir-jaune. C’était en 1790. Même s’ils n’ont existé qu’un an, l’adjectif belge s’est imposé pour nommer cette région, les Pays-Bas autrichiens, en opposition à la Principauté de Liège. Ces deux territoires seront réunis par la France entre 1795 et 1814.

Après une quinzaine d’année de conflits et de révolution dues à une répartition des territoires au Congrès de Vienne en 1815, le territoire de la Belgique se dote d’un Congrès National et d’une Constitution. Accompagnée d’une déclaration d’indépendance nationale. Ce n’est qu’en 1831 que le prince allemand Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha, oncle de la reine Victoria, devient Léopold Ier, premier roi des Belges.

Cet Etat-Nation monarchique qu’est la Belgique actuelle a une dimension très éphémère qui se ressent de plus en plus dans ce type d’événement. Et cela me donne presque qu’envie de crier « Vive la République! ». Les privilèges des têtes couronnées qui se transmettent de manière automatique, c’est antimoderne. Cette représentation de l’Eglise catholique aussi. C’est presque un scandale pour ceux qui se battent tous les jours pour trouver un logement ou un travail.

Mais je ne le ferai jamais car je pense qu’une société évolue d’elle-même. Et la monarchie disparaîtra avec ses reliquats nationaux une fois qu’ils ne feront plus parties de notre identité collective. Doucement et naturellement. Sauf si cela se transforme en tyrannie ou que le principe de laïcité politique se retrouve bafoué. Là, je ferai « Oula, on se calme », la Belgique est pour tous et toutes, réunie et rassembleuse. A l’image de son histoire.

Publicités

0 comments on “Ô Belgique, ô mère chérie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :